C'est par une belle journée ensoleillée entre terre et bitume que j'ai découvert ce Scrambler Triumph Street Twin 900. Depuis mes quelques essais motorisés, ce scrambler m'a le plus amusé à l'arsouiller sur les routes et chemins de la Seine-et-Marne avec sa position par son guidon large et sa maniabilité très agréable. Sa sonorité sympathique s'entend à chaques arrivées dans les villages, en longeant les chemins et en ville. A la sortie 8 sur la nationale 2, je m'échappe en direction de Saint-Soupplets et y traverse en direction de Monthyon. Je bifurque sur la D97 en direction du village de Barcy afin de rejoindre des petites départementales entourées de champs à foison. Des chemins commencent à se laisser découvrir. A la sortie de Barcy, je prends la direction de Varredes et m'arrête à un monument "Notre-Dame de la Marne, septembre 1914" où il est écrit en bas "Tu n'iras pas plus loin", quoi comment ça !?!? Je prends la poudre d'escampette par la côte de Varredes et ses virages en épingles, la descend à travers un bois. De nombreuses courses de côtes étaient organisées dans les années 70, une manifestation automobile historique sur route fermée, réservée aux voitures d'époques, coururent une Alpine A110 en 1977 et une A310 turbo en 1976. Les organisateurs préparent cette montée historique pour 2018. En bas de cette descente, des chemins apparaissent à nouveau et longent le canal de l'Ourcq. La D97 traverse la commune de Varredes, en direction de Germigny-L'Evêque et Trilport pour y rejoindre Les Basses-Fermes jusqu'à Nanteuil-les-Meaux.

IMG_0070IMG_0081

IMG_0073

IMG_0082 IMG_0094IMG_0093IMG_0085IMG_0092IMG_0099IMG_0101IMG_0097IMG_0095IMG_0106